Le nouveau conseil municipal de Lamorlaye déjà remis en cause

Le nouveau conseil municipal et le nouveau maire ne sont pas encore installés mais ils sont déjà remis en question. La justice administrative devra se pencher sur un recours intenté par deux candidats.

Nicolas Moula RecoursLe nouveau conseil municipal de Lamorlaye se réunira vendredi soir à 19 h 30. Selon toute logique, Nicolas Moula (SE), arrivé en tête du second tour dimanche soir avec 31,31 % des suffrages, devrait y être élu maire puisque sa liste dispose de 20 sièges sur les 29 que compte l’assemblée.

L’ambiance s’annonce cependant pesante. Car comme le laissaient entendre certains candidats juste après l’annonce des résultats, un recours va être déposé devant le tribunal administratif pour contester la validité du scrutin. Deux têtes de liste, Martine Mahaut (DVD) 25,74 % et Eric Drumont (UDI) 30,74 %, ont en effet décidé de porter l’affaire en justice afin que soit examiné le déroulement de ce deuxième tour.

« Le dossier est actuellement entre les mains d’un avocat, indique Eric Drumont. Mais je tiens à préciser que notre contestation n’est pas liée au résultat final et au faible écart de 19 voix entre moi et Nicolas Moula. Le recours porte sur des irrégularités constatées dans l’après-midi, dans plusieurs bureaux de vote, et qui ont été immédiatement consignées sur les procès-verbaux. Je ne voudrais pas passer pour un mauvais perdant, je n’aurais pas fait de recours juste sur un faible écart de voix. J’ai moi-même été témoin de ces irrégularités. »

Plusieurs personnes affirment que Nicolas Moula et ses colistiers auraient pris en photo les feuilles d’émargement, pour ensuite téléphoner aux personnes qui n’avaient pas encore voté. Des accusations que réfute en bloc le vainqueur de l’élection. « Nous souhaitons que malgré un fort taux d’abstention et un résultat serré mais incontestable, les polémiques puissent s’apaiser afin de retrouver la sérénité et l’esprit d’ouverture auquel nous aspirons pour nous mettre au travail. » Un vœu pieu au regard du climat entrevu dimanche soir. « Lamorlaye Dallas, ce n’est pas encore fini !» déplore Lisa, une internaute, sur un blog local consacré à la commune.

Source : leparisien.fr

Vivre A Lamorlaye

Assemblée informelle indépendante de gens libres et de bonnes mœurs œuvrant sans complexes pour le bien être local à Lamorlaye. Organisatrice de la pétition contre l'implantation à Lamorlaye de l'usine de méthanisation qui a collationné 1500 pétitionnaires majeurs qui ont donné leurs Noms, Prénoms, Signatures soit plus que l'électorat de l'actuelle liste des conseillers municipaux.