Il est temps de vous donner un peu de visibilité sur les différents candidats aux élections municipales de Lamorlaye qui auront lieu le dimanche 24 juin pour le 1er tour et le dimanche 1 juillet 2018 pour le second tour.

Dans l’ordre alphabétique, les candidats déclarés sont :

Lamorlaye Avenir

Liste d’union de deux listes anciennement rivales qui ont fumé le calumet de la paix grâce à l’amitié des membres des différentes équipes. Martine MAHAUT rejoint donc la liste menée par Eric DRUMONT pour créer ainsi une « union exempte d’intérêts personnels et fondée sur des valeurs républicaines unique dans l’histoire de Lamorlaye ».

Lamorlaye en Marche

Cette liste menée par Nicolas BOURGEOIS est la 1ère à s’être déclarée officiellement (9 mai 2018). « Notre ville mérite mieux que les querelles qui lui portent préjudice depuis trop longtemps. Il y a urgence à proposer un véritable projet pour la Ville. Je veux mettre nos compétences et le dynamisme de notre équipe au service de Lamorlaye ».

Lamorlaye Passionnément

Depuis plusieurs mandatures maintenant, Daniel MERLIN continue de se présenter avec la même passion qui l’anime. Mais avant d’officialiser sa candidature, il a écrit une lettre ouverte dans laquelle il place le contexte, règle ses comptes avec Eric DRUMONT au profit duquel il s’est effacé aux dernières élections municipales de 2017 afin de « permettre enfin à Lamorlaye de retrouver une stabilité et une sérénité dans la gestion municipale qui nous fait défaut depuis tant d’années ». Mais Eric DRUMONT a refusé catégoriquement de l’intégrer dans une liste d’union avec lui.

Le Bon Sens pour Lamorlaye

Liste menée par Nicolas MOULA notre maire jusqu’au 5 mai 2018, date à laquelle le Conseil d’Etat confirme la décision du Tribunal Administratif : « M. Nicolas MOULA aurait été à l’origine de manœuvres de nature à altérer la sincérité du scrutin ». Décision dont se défend l’intéressé au travers d’une lettre ouverte « C’est une décision au bénéfice du doute […] Par conséquent toute personne qui vous parlerait de fraude ou de tricherie vous tiendrait des propos diffamatoires ». Nicolas MOULA est donc le premier à être parti en campagne avant même les nouvelles élections annoncées : « Durant ces 9 mois, nous n’avons pas ménagé nos efforts pour remettre la ville en ordre de fonctionnement, … ».